En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

L’emploi de jeunes saisonniers de moins de 18 ans

31 mai 2024

A l’approche de l’été, voici quelques règles pour l’emploi de jeunes saisonniers de moins de 18 ans (contrat de travail, …)

L’été arrive à grands pas et avec lui les travaux saisonniers ! Si ces travaux saisonniers peuvent être proposés à des jeunes scolaires ou étudiants durant les vacances, l’âge de ces salariés conduit au respect de règles particulières, notamment à l’embauche et en matière de durée du travail. Par ailleurs ces jeunes ne pourront pas être affectés à tous les travaux de l’entreprise.

Le contrat de travail

La rédaction d’un contrat de travail s’impose pour un emploi à durée limitée pendant les vacances scolaires. La préparation de ce contrat, conduit l’employeur à prendre en compte les règles suivantes :

  • Une autorisation parentale est requise pour l’emploi de jeunes de moins de 18 ans.
  • Entre 14 et 16 ans, l’employeur doit, en outre, effectuer une déclaration à l’inspecteur du travail, à la Direction Départementale de l’Emploi, du Travail et des Solidarités – DDETS. Un modèle peut vous être proposé par votre FDSEA. Cette déclaration est faite avant la date d’embauche. Elle précise le nombre de jeunes concernés, leurs noms, prénoms et âges ainsi que la nature des travaux confiés et les lieux d’exécution du travail.

Ces jeunes (soumis à l’obligation scolaire jusqu’à 16 ans) sont autorisés à travailler pendant les vacances scolaires comptant au moins 7 jours. Ils ne doivent pas travailler plus de la moitié de leurs vacances.

A noter : contrairement aux idées reçues, à partir de 16 ans, bien que l’année scolaire ne soit pas terminée et lorsque le jeune n’a plus de cours dans son établissement d’enseignement, il peut, sous réserve de l’autorisation parentale, être recruté et travailler sans autre limite que celles rappelées ci-dessous et la semaine prochaine, notamment en matière de durée du travail ou de travaux dangereux.

  • Une visite d’information et de prévention, effectuée par un professionnel de santé du service de santé au travail (SST) de la MSA (médecin du travail, interne en médecine du travail ou infirmier) doit être réalisée préalablement à l’embauche. Comme en pratique il reste difficile pour le SST de la MSA de mener à bien cette mission, il peut être préconisé de rappeler de façon expresse à la MSA dès connaissance du recrutement du jeune de moins de 18 ans, la nécessité de fixer une visite d’information et de prévention. Cette démarche viendra renforcer l’information du SST déjà accomplie grâce à la DPAE envoyée au plus tôt dans les 8 jours précédant l’embauche.
  • La rémunération des jeunes doit être au moins égale au Smic minoré, le cas échéant, de 20 % pour les moins de 17 ans et de 10 % entre 17 et 18 ans. A l’issue d’une période de 6 mois, à égalité de qualification professionnelle et de compétences dans la branche, les salariés mineurs perçoivent le même salaire que les salariés majeurs. Ces déductions ne sont pas non plus applicables en cas de salaire au rendement. La rémunération est majorée de l’indemnité de congés payés.

Rappel : la convention collective nationale (CCN) PA/CUMA s’en tient à ce que prévoit la loi pour les jeunes travailleurs de moins de 18 ans. Ces abattements de rémunération s’appliquent sous réserve de dispositions plus favorables pour le salarié définies dans l’accord territorial applicable à l’entreprise qui retiendrait par exemple d’autres catégories d’âge ou / et d’autres abattements moindres sur le Smic.

La durée du travail des jeunes salariés

La durée du travail des jeunes dépend de leur âge.

Règle       \       Age du jeuneMoins de 18 ansMoins de 16 ansMoins de 15 ans
Les durées quotidiennes et hebdomadaires maximales8 h par jour 35 h par semaine*7 h par jour 35 h par semaine tous employeurs confondus7 h par jour 32 h par semaine tout employeur confondu
Les pausesAu moins 30 mn de pause toutes les 4,5 h de travail maximum
Le repos quotidienAu moins 12 h consécutivesAu moins 14 h consécutives
Le repos hebdomadaireAu moins 2 jours consécutifs (pour les jeunes d’au moins 16 ans dans notre département au moins 36 heures consécutives) Le travail le dimanche est interdit pour les moins de 16 ans
Le travail des jours fériésInterdiction
Le travail de nuitInterdit entre 22 h et 6 hInterdit entre 20 h et 6 h

* Des dérogations exceptionnelles peuvent être accordées par l’inspecteur du travail.

Pour plus de renseignement, vous pouvez contacter votre FDSEA

castration de maïs
A l'approche de l'été, voici quelques règles pour l’emploi de jeunes saisonniers de moins de 18 ans (contrat de travail, ...)

Vous aimeriez lire aussi

Nouvelle aide pour le logement saisonnier : la Garantie Visale qui permet aux travailleurs de présenter un garant fiable à un bailleur.
Nouvelle aide pour le logement des saisonniers
Nouvelle aide pour le logement saisonnier : la Garantie Visale qui permet aux travailleurs de...
travaux saisonniers : castration des maïs
Les travaux interdits aux jeunes saisonniers de moins de 18 ans
Travaux saisonniers proposés à des jeunes ou étudiants durant les vacances, l’âge de ces salariés...
Stage de seconde : Les entreprises invitées à accueillir des stagiaires pour une période d’au moins une semaine et d’au plus deux semaines
Stage de seconde
Stage de seconde : Les entreprises invitées à accueillir des stagiaires pour une période d’au...