En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

Aide aux éleveurs bovins-viande pour la période COVID 19

22 juillet 2021

La circulaire d’application FranceAgriMer n° 2021-50 en date du 16 juillet vient d’être diffusée par le ministère. Elle concerne, les modalités d’application de l’aide aux éleveurs bovins-viande les plus en difficulté. Cette mesure avait été annoncée par le Premier ministre le 6 mars dernier. Elle est dotée d’une enveloppe de 60 millions d’euros pour compenser en partie l’effondrement de la demande de viande pendant la pandémie de COVID 19. 

La FNSEA et la FNB se sont fortement mobilisées pour que les pouvoirs publics apportent un soutien à la filière viande bovine fortement impactée par la période COVID, qui a connu une baisse importante des cotations entre avril 2020 et mars 2021.

Finalement, le Premier ministre avait choisi d’annoncer une aide pour les producteurs aux revenus les plus bas (ceux en dessous de 11 000 € de revenu disponible / unité de travail annuel non salarié) dans le cadre d’une enveloppe qui se traduira dans tous les cas par une aide modérée ( de 2000 à 3000 € en moyenne selon les estimations du ministère, pour les environ 22.000 producteurs éligibles). 

Cette mesure à l’évidence sera loin d’être une solution pour combler les pertes du secteur, elle apportera un supplément de ressource ponctuel en regard des très faibles revenus des éleveurs.

La profession avait proposé un schéma d’aide forfaitaire à l’animal vendu (et non selon des pertes d’EBE dont l’application paraissait aléatoire), ainsi qu’un schéma de dépôt de demande simplifié ce que le ministère a finalement retenu.

Le dispositif détaillé dans la circulaire repose sur les points principaux suivants : 

  • Ciblage de l’aide sur les catégories broutards mâles et JB vendus, sur 12 mois pendant la période COVID, soit entre le 1eravril 2020 et le 31 mars 2021. Conditions d’âge des animaux et de détention : races allaitantes, mixtes ou croisés, quand un des 2 parents est issu de race à viande,
  • Montant de l’aide : 41 euros par broutard éligible et 52 euros par JB éligibles (possibilité de stabilisateur réduisant l’aide en cas de demande éligible plus importante que les estimations du ministère.
  • Conditions d’éligibilité liée à l’accès à l’aide ABA 2020 ou à un taux de spécialisation (atelier viande > à +60% du chiffre d’affaires).
  • Seuil : montant minimum de 10 animaux.
  • Plafond : avec l’aide, ne pas dépasser le critère d’entrée soit 11 000 € de revenu disponible/UTANS.

Les dossiers des éleveurs sont à déposer jusqu’au 15 septembre prochain, en ligne sur un portail ouvert par FranceAgriMer : https://www.franceagrimer.fr/Accompagner/Dispositif-par-filiere/Aides-de-crise

Avec notamment la fourniture :

  • Du formulaire de demande, avec justificatif par rapport à l’extraction BDNI, 
  • La certification comptable concernant le résultat de l’exercice clos (après le 1er avril 2020) pour le niveau de revenu disponible,
  • Et la certification du chiffre d’affaires viande bovine pour ceux non éligibles à l’ABA et du nombre d’UTANS.

Pour tous renseignements complémentaires, contactez la FDSEA de votre département

Vous aimeriez lire aussi

InfoPac 2024
Le spécial PAC du Réseau FDSEA Bourgogne Franche-Comté est actuellement disponible pour votre déclaration 2024
La situation reste alarmante. Cela va demander une vigilance accrue de la part de tous : Région, État en région, Profession et agriculteurs.
FEADER Bourgogne Franche-Comté
La situation reste alarmante. Cela va demander une vigilance accrue de la part de tous...
prith
La Cartographie des offres de services
Cartographie des offres de services : accès à la formation, à l’emploi, maintien dans l’emploi...