En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

AIDE AUX AGRICULTEURS(RICES) PLAN DE RESILIENCE : DISPOSITIF DE PRISE EN CHARGE DES COTISATIONS SOCIALES (« PEC RESILIENCE »).

12 septembre 2022

Plan de  résilience  Aide MSA : date limite 1er octobre.

Attention, il faut déposer les demandes avant  le 1er octobre à la MSA avec une validation des justificatifs par votre comptable.

L’agriculteur qui a déjà demandé une aide à l’alimentation auprès de Franceagrimer, peut solliciter également cette aide mais sur d’autres postes de charges.

Objectif : soulager la trésorerie des entreprises du secteur agricole touchées par l’augmentation forte du coût de certains intrants (carburant, engrais, emballages, alimentation animale, énergie – gaz et électricité) du fait de la guerre en Ukraine via l’octroi de prises en charges de leurs cotisations sociales.

Critères d’accès :

Pour être éligible à cette prise en charge, il faut :

  • Être affilié à un régime de protection sociale agricole en tant que chef d’exploitation ou d’entreprise agricole (quel que soit le régime d’imposition et l’exercice à titre individuel ou sous forme sociétaire : transparence GAEC / chaque associé doit faire une demande à titre individuel).
  • Supporter des surcoûts du fait de la hausse des prix survenue en conséquence de la guerre en Ukraine, sur les postes de dépenses affectés par la situation en Ukraine, d’au moins 50 % par rapport à une période de référence en 2021.
  • Avoir des difficultés de trésorerie.

Période de référence :

  • Période de 2022 où les surcoûts liés au conflit en Ukraine sont constatés : au choix de l’exploitant, mais la période doit être comprise entre le 1er mars et le 30 septembre 2022.
  • Période de référence en 2021 :
    • Soit la période équivalente à la période choisie pour 2022.   
    • Soit la moyenne de l’ensemble de l’année 2021 ramenée au nombre de mois choisis pour la période de référence 2022.
  • Le total du surcoût indiqué pour 2022 doît être supérieur d’au moins 50 % au coût supporté par le demandeur sur la période de référence choisie pour 2021.
  • Le choix des postes de dépenses est libre. Il n’est pas obligatoire de tous les remplir. Le lien de ces hausses de coût avec la guerre en Ukraine est une condition de l’aide.

 Exemple :

Poste de dépensesMontant des dépenses sur la période de référence 2021 choisie ci-dessusMontant des dépenses sur la période 2022 que vous avez indiquée ci-dessusMontant des surcoûts constatés en 2022 par rapport à 2021
Carburants5 000 €10 000 €5 000 €
Engrais2 500 €3 000 €500 €
Gaz
Electricité
Alimentation animale2 500 €3 500 €1 000 €
Emballage1 000 €3 000 €2 000 €
Autres (préciser)
TOTAL11 000 €19 500 €8 500 €   soit 77.3%*

* (8 500/ 11 000) X100 = 77,3% Surcoût de 77,3 % => ELIGIBLE 

Dès lors que les coûts constatés en 2022 seront supérieurs de 50% à ceux supportés en 2021, une entreprise pourra demander la prise en charge de ses cotisations sociales, dans la limite de 30% des surcoûts constatés et d’un plafond de 3 800 € pouvant être, dans certains cas exceptionnels, porté à 5 000 €.

Eléments à fournir :

  • La justification des surcoûts doit faire l’objet d’une attestation par un centre de gestion ou cabinet comptable – ou, si et seulement si, l’exploitant n’en dispose pas – d’une attestation sur l’honneur ;
  • Les surcoûts doivent être attestés sur la base de factures.

Le dépôt d’un dossier Franceagrimer d’aide à l’alimentation animale n’empêche pas le dépôt du dossier de prise en charge des cotisations sociales :

Le dispositif Pec résilience est cumulable avec le dispositif d’aide à l’alimentation animale, à la condition que, pour les exploitants ou entreprises, les surcoûts liés à l’alimentation animale ne soient pas pris en compte dans le cadre de la demande de la prise en charge.

Concrètement, pour le demandeur souhaitant émarger au dispositif Pec résilience :

  • S’il ne demande pas l’aide alimentation : la justification des surcoûts pourra porter sur l’augmentation du coût de l’alimentation animale comme sur les autres postes de dépenses ;
  • S’il a sollicité l’aide alimentation : pour la demande de Pec résilience, la justification des surcoûts doit se faire sur les différents postes de dépenses à l’exclusion du poste alimentation animale.

Un dispositif de contrôle permettra aux services instructeurs concernés de vérifier qu’un demandeur n’aura pas émargé à plusieurs dispositifs d’aide pour la même nature de surcoûts.

Selon que l’exploitant a sollicité ou non l’aide alimentation animale, il doit remplir l’une ou l’autre des sections indiquées dans le formulaire (mais en aucun cas les 2) :

  1. SECTION 1 – je demande uniquement la prise en charge de cotisations
  2. SECTION 2 – en complément de ma demande de prise en charge de cotisations, j’ai déposé une demande d’aide au titre du dispositif « aide alimentation animale »

Auquel cas, l’exploitant indique le montant maximal de l’aide à laquelle il est éligible au titre du dispositif « aide alimentation animale » ou le montant réellement octroyé

Pour les associés de GAEC, c’est le montant d’aide communiqué pour l’ensemble du GAEC qui doit être reporté

Le montant des surcoûts 2022 est alors indiqué hors alimentation animale

DATE LIMITE DE DEPOT DES DOSSIERS

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 1er octobre 2022, délai de rigueur, et ne pourra pas être reportée ; en effet, cette date tient compte de l’obligation de devoir octroyer l’aide avant le 31/12/2022, date fixée dans l’encadrement juridique européen qui s’impose à tous les dispositifs d’aide s’inscrivant dans ce cadre (aide alimentation animale, aide énergo-intensive).

 Voici l’adresse mail à utiliser pour le retour des dossiers PEC résilience avant le 01 octobre 2022 dernier délai :

MSA  Bourgogne

La notice et le dossier de demande sont accessibles sur le site internet de la MSA à l’adresse suivante :  https://bourgogne.msa.fr/lfp/crise-ukraine-mesures-soutien

L’adresse d’envoi des dossiers étant la suivante :

bourgogneblf.cai@bourgogne.msa.fr

MSA  Franche-Comté

La notice et le dossier de demande sont accessibles sur le site internet de la MSA à l’adresse suivante : https://franchecomte.msa.fr/lfp/crise-ukraine-mesures-soutien  

L’adresse d’envoi  des dossiers étant la suivante :

resilience2022.blf@franchecomte.msa.fr

Vous aimeriez lire aussi

réunion FEADER
Réunion de gouvernance FEADER BFC
Une réunion de gouvernance FEADER Bourgogne Franche-Comté a été organisée début juillet avec le conseil...
terres de jim
TERRES DE JIM : fête agricole dans le Doubs
Les 6, 7 et 8 septembre, venez assister à la 10e édition de Terres de...
Aide finançant du matériel visant la réduction de l’utilisation des produits phyto et contribuant à la transition agro-écologique
Dispositif réduction des produits phytos – FranceAgriMer
Aide finançant du matériel visant la réduction de l’utilisation des produits phyto et contribuant à...